Périgueux

Périgueux

Département : Dordogne (Périgord)
Région : Aquitaine (Sud-Ouest)
Code Postal : 24000
Situation administrative : Préfecture
Habitants : environ 32300
Situation géographique
à 48 km de Saint Pardoux la Rivière
à 107 km d'Angoulême
à 95 km de Limoges
Lien(s) :
     Ville de Périgueux
     Périgueux (Wikipedia)
     Grand Périgueux     

La ville de Périgueux, chef-lieu du département de la Dordogne (France), tire son nom d'un peuple gaulois, les Petrucorii, qui occupaient toute la région et qui est mentionné pour la première fois par Jules César. Il faut rechercher son origine sur l'éperon qui surplombe, au sud, l'actuelle ville de Périgueux, au lieu-dit Ecorneboeuf. C'est là que furent découverts des vestiges de la période néolithique. Face à ce lieu, les Pétrocores construisirent un nouveau camp, dit de la Curade, encore occupé de 60 à 35 avant J.-C.

C'est peu après que fut fondée, dans la plaine, sur les bords de l'Isle, une nouvelle cité nommée Vesunna. Cette ville romaine fut prospère: on y trouvait un port, d'importants temples, des arênes, des aqueducs et des villas richement décorées. A la fin du III° siècle, pour se protéger des peuplades venues de l'Est, on construisit une puissante muraille avec des matériaux provenant de la démolition de certains édifices. Dans le même temps, par la suite d'une coutume presque générale en Aquitaine, la ville prit le nom du peuple dont elle était en quelque sorte la personnification: Petrocorri d'où est venu Périgueux, le nom actuel de la ville.

C'est certainement vers le IX° siècle qu'une nouvelle agglomération, indépendante de la précédente, se constitua autour d'un monastère consacré à Saint-Front. La ville antique, dite la Cité, devint au XII° siècle, la ville du comte de Périgord et de l'évêque. La nouvelle ville, le Puy-Saint-Front, elle aussi fortifiée, fut administrée sur délégation des bourgeois, par des consuls et un maire. A la fin du XII° siècle, par un traité d'union, les deux bourgs rivaux décidèrent de ne former qu'une seule ville. Dès lors les habitants de Périgueux traversèrent unis les grandes dates de l'Histoire : la guerre de Cent Ans, les Guerres de religion au XVI° siècle (la cathédrale fut transférée peu après de la Cité au Puy-Saint-Front), la Fronde et la Révolution de 1789.

C'est au début du XIX° siècle que furent détruits les remparts qui ceinturaient encore la Cité et le Puy-Saint-Front. La ville, devenue chef-lieu du nouveau département de la Dordogne, prit ensuite son essor, grâce, en particulier, aux Ateliers du chemin de fer. Périgueux peut être fière d'avoir puisé sa force dans la fidélité de ses habitants ('Fortitudo mea civium fides', devise de Périgueux).