Saint Pardoux la Rivière

Saint Pardoux la Rivière

Département : Dordogne (Périgord) 
Région
 : Aquitaine (Sud-Ouest) 
Code Postal : 24470 
Situation administrative : Chef Lieu de Canton 
Nombre d'habitants : environ 1100 
Situation géographique : 
     à 11 km de Nontron
     à 68 km de Limoges
     à 48 km de Périgueux
     à 72 km d'Angoulême

Saint Pardoux, né vers 657, est encore l'objet de toutes les attentions au XIIIe siècle. Son existence est marquée par le sens du miracle : aveugles et paralytiques échappent à leur infirmité, les possédés sont délivrés des démons les plus tenaces, les Sarrazins sont écrasés après quelques prières bien appliquées. Cela méritait bien l'hommage de toute une ville.
C'est par la foi que naîtra l'opulence de la ville. Le couvent de l'ordre des Dominicaines se révèle vite source de bienfaits pour la paroisse. 'Nos dames' : l'expression, chargée d'affection respectueuse, les villageois désignent les religieuses. Ceux-ci défendront sans hésiter leurs protégées lors des conflits avec les autorités.
Les détenteurs de la richesse, que l'on nomme 'bourgeois de campagne', s'arrogent une noblesse de pacotille. Le stratagème pour se dorer le blason est simple : prendre le nom de l'une de ses propriétés, d'une maison, où d'une misérable pièce de terre, et le faire précéder d'un magique 'sieur de'. Certains vont jusqu'à s'affubler de titres comme 'noble homme' ou 'écuyer' dans les actes officiels. L'objectif est toujours de grapiller quelques privilèges. 
Malgré sa relative petitesse, Saint-Pardoux-la-Rivière est fréquemment rejointe par de grands personnages, religieux, politiques ou guerriers.  

Dubut de Laforest est né le 24 Juillet 1853 à Saint Pardoux la Rivière et mort à Paris le 3 Avril 1902. Il est enterré au cimetière de Saint Pardoux la Rivière. Il est enterré dans l'angle nord-est du cimetière avec un saule pleureur sur son tombeau.